Jusqu’au 21 mars 2014, l’avant-veille du premier tour des élections municipales, LSA passe au crible l’équipement commercial des 200 premières villes de France, selon leur population. Chaque jour, par ordre croissant jusqu’à Lyon, Marseille et Paris en finale, une infographie détaillée tirée de la base de données LSA Expert. Aujourd’hui, Suresnes (Hauts-de-Seine).

Suresnes fait partie de ce chapelet de villes franciliennes, proches de la capitale, à l’équipement commercial en pointillé (Montrouge, Antony, Pantin, Clamart, Bagneux, Neuilly-sur-Seine, Noisy-le-Sec, Meudon, Alfortville, Épinay-sur-Seine, Savigny-sur-Orge, Gagny….). Encore qu’elle échappe au «top – 10 » des cités les moins équipées. Dans cette hiérarchie inverse, elle est la 22e ville la moins équipée de notre échantillon (voir méthodologie). L’équipement total de la ville dépasse à peine les 10 000 m², dont plus de la moitié dédiés à l’alimentaire. L’équipement de la personne est réduit à la portion congrue.
Suresnes se retrouve donc à 1/3 de la densité moyenne de commerces.
image
(Visited 19 times, 3 visits today)